AGRi iMMO
30 Port Jean
Carquefou (44470)


06 88 21 97 94
Partager sur :

(AGRi iMMO notes that dairy farms with crops are doing best)

2018 a été une année en demi-teinte pour l’économie laitière. Les éleveurs laitiers français mais aussi européens ont subi des baisses de revenus dans presque tous les systèmes laitiers. Seules les exploitations laitières avec cultures s’en sortent le mieux.

2018, une année en demi-teinte pour l’économie laitière

D’un côté, les éleveurs laitiers français mais aussi européens ont subi des baisses de revenus dans presque tous les systèmes laitiers. Seules les exploitations laitières avec cultures s’en sortent le mieux. La cause ne tient pas au prix du lait, presque stable d’une année sur l’autre, mais à la hausse des charges. Les exploitations ont non seulement supporté une hausse sensible du prix des intrants, énergie et aliments achetés, mais ont surtout subi des réductions de productions fourragères, provoquées par la longue sécheresse estivale qui a sévi sur toute l’Europe du Nord et la France. 

Cet incident climatique majeur a affecté la production laitière de nombreux éleveurs et ainsi freiné puis stoppé la croissance de la production laitière dans la plupart des pays européens. Même les pays les plus dynamiques, comme l’Irlande et la Pologne, ont été affectés. Face à la pénurie de fourrages, les éleveurs ont réduit leurs effectifs de vaches sans compromettre pour autant leur potentiel laitier.

Le ralentissement de la collecte laitière européenne au 2nd semestre a ainsi facilité la remise sur le marché des stocks d’intervention de poudre maigre qui ont été vendus à bas prix par la Commission européenne.

Ce nouvel épisode laitier confirme le rôle central occupé par l’UE sur la scène laitière mondiale depuis la fin des quotas, même si la Nouvelle-Zélande a de son côté partiellement compensé le repli européen. Sa production laitière a été très dynamique fin 2018, grâce à l’inverse à des conditions climatiques très favorables à la pousse de l’herbe.

L’année 2019 démarre sous de bons auspices

Les marchés des ingrédients laitiers paraissent solides. En France les premiers résultats de la loi EGALIM sont encourageants dans la filière lait de vache, même si une hirondelle ne fait pas le printemps. Les éleveurs peuvent espérer bénéficier d’un prix du lait bien orienté qui peut restimuler la production laitière pour peu que les transformateurs manifestent un appétit de lait. À l’échelle de l’UE, il ne fait aucun doute que la production laitière rebondira dès ce printemps notamment si les conditions climatiques sont très favorables. Toutefois, ce bel anticyclone en cours de formation reste sous menaces : comme l’issue du Brexit et son impact sur les échanges européens, ou bien la dégradation des relations diplomatiques et commerciales, de plus en plus rugueuses, entre les principaux blocs (États-Unis, Chine, Russie, UE) sur la scène internationale.

Article publié sur idele.fr par Benoît Rouyer le 22 mars 2019 ici.

Choisir vos préférences en matière de cookies
Lorsque vous visitez notre site internet, nous utilisons des cookies et des technologies similaires nous permettant d'améliorer nos services. Puisque nous respectons votre vie privée, sur cette page vous retrouverez les détails du traitement que nous et nos partenaires effectuons avec vos données personnelles. Sous chaque rubrique se situe une explication détaillée des finalités du traitement et la liste de nos partenaires. Vous pouvez revenir sur vos choix à n'importe quel moment via le bouton "Gérer les cookies" disponible en bas de notre site internet. Merci de noter que vous ne pouvez pas refuser les cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site.
Tout accepter
Valider mes choix
Le respect de votre vie privée est une priorité pour nous
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur notre site. Grace à ces technologies, nous pouvons vous proposer du contenu en rapport avec vos centres d'intérêt. Ils nous permettent également d'améliorer la qualité de nos services et la convivialité de notre site internet. Nous utiliserons uniquement les données personnelles pour lesquelles vous avez donné votre accord. Vous pouvez les modifier à n'importe quel moment via la rubrique "Gérer les cookies" en bas de notre site, à l'exception des cookies essentiels à son fonctionnement. Pour plus d'informations sur vos données personnelles, veuillez consulter notre politique de confidentialité.
Tout accepter
Personnaliser